Premier retour sur le Festival 2020

QUATRIEME EDITION :  LA CAUSE PLUS FORTE QUE LE VIRUS …

… avec un public présent en nombre malgré l’obligation du port du masque ! 

 

VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2020

FILM ET DEBAT – Silence Radio

L’histoire d’une femme forte et qui se bat suivi d’un débat très riche en présence de la réalisatrice Juliana Fanjul

SAMEDI 26 SEPTEMBRE 2020 

CONCOURS DE PLAIDOIRIES

Six étudiants en droit des universités de Chambéry et de Genève se sont affrontés lors du concours de plaidoiries sur le thème :  

« Le harcèlement, moral ou sexuel, suppose-t-il toujours une provocation, fut-elle involontaire, voire inconsciente, de la part de celui ou de celle qui en est la victime ? » 

Une question sur laquelle chacun a des idées préconçues, de jeunes étudiants forcés d’aller au-delà des préjugés et de se rapprocher de la loi, un public nombreux … Voilà le décor planté …

Nos jeunes étudiants ont été brillants pour convaincre le jury et le public. Au final nous retiendrons que la jeunesse se questionne et se positionne intelligemment sur la cause des femmes.

Palmarès :

1er prix : Hadrien MERMET, Université Savoie Mont Blanc Chambéry 
2ème : Inès REZKI, Université de Genève
3ème : Louna ANDRE, Université de Genève
 
Prix du public: Inès REZKIUniversité de Genève

THEATRE – INVENTAIRES de Philippe Minyana

Pour conclure ce 4ème Festival, nos amies Bénédicte LAFOND et Dominique CHEVAUCHER de la Cie de l’Une à l’Autre étaient accompagnées de Pascale ROCARD de la Cie Entre vous et moi.  

Des récits de femmes qui disent la misère sociale, les échecs successifs tant sentimentaux que conjugaux, la maladie …

Et pourtant au centre du marasme… des sourires, un amour fou, un rayon de soleil sur les mollets boulevard Haussmann, un russe qu’on a aimé, une chanson qui ponctue les fêtes de famille, Marcel et sa moto. L’écriture elle-même par le jeu des associations, le rythme et le tempo permet au rire de surgir.

RENCONTRE AVEC LES ASSOCIATIONS – RESTAURATION

Pour le plus grand plaisir des associations invitées (14 au total ! malgré la COVID) et l’espace convivial du bar et de l’atrium ont permis au public de tisser des liens, proposer des actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer