Remise de l’oeuvre du peintre Mychel Blanc au Lycée Jean-Monnet d’Annemasse

C’est au cours d’une cérémonie officielle, mais pleine d’émotions et de sourires, que s’est déroulée la découverte du triptyque,

don de l’artiste au Lycée Jean Monnet. Si la présence d’officiels était de mise, de nombreux lycéens sont venus ainsi que quelques parents.

A la fin de la cérémonie, la parole fût donnée aux lycéens, qui après plus de six mois d’intervalle avec ce travail, ont su nous transmettre un bel espoir que plusieurs graines apprécient la nourriture du terreau dans lesquelles elles ont été plantées, et que l’avenir nous dira……. Affaire à suivre !

« Nous les filles et Nous les garçons » – 1,50m x 3m – Mychel Blanc

Œuvre intitulée : « Nous les filles et nous les garçons ».
Après avoir participé à la journée de recueil des représentations, l’artiste avec enthousiasme s’est proposé pour une œuvre.

Trois panneaux de 150 x 100, aux couleurs délibérément choisies : bleu/blanc/rouge symbolisant la notion de République et d’école républicaine-laïque.

A noter, la devise Liberté Égalité Fraternité répétée au centre de chacun des panneaux. Les écritures, tout autour, sont sa marque, et doivent être interprétées comme un langage personnel, imperceptible au premier abord. Au centre de chaque espace coloré apparaissent, en français, les paroles des lycéens. Dans la partie rouge, ce que les filles apprécient ou n’apprécient pas chez les garçons, dans la partie bleue, ce que les garçons apprécient ou n’apprécient pas chez les filles. Enfin la partie centrale en blanc insère les points communs entre les filles et les garçons.

L’artiste a voulu démontrer que, par la discussion, la Lumière jaillit du Chaos originel.
La parole fût donnée à l’artiste Mychel Blanc.
Voici ses dernières phrases : « .. je dirai que cette œuvre n’a pas représentée pour moi un travail. C’était un réel plaisir de l’avoir réalisée et j’estime que s’il y a eut un travail, il vous revient à vous chères lycéennes et lycéens, sans oublier vos correspondants italiens. J’ai apprécié, comme mes amis de « La cause des femmes » vos courageuses prises de parole. C’est donc avec joie que je vous en fait don. »

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer